Rubriques

LASAGNES AU CHEVAL : UNE RECETTE D'AVENIR

Article publié le 10 Avril 2013 par Stephan LAGORCE
Dans la catégorie : Divers

 

Plus un mot à propos de la crise de la viande de cheval... Pour autant cet épisode peut-il changer la donne ? Quelques éléments nouveaux en guise de droit de suite.


Les opérateurs, les filières, la commission Européenne et le gouvernement français ont, chacun à leur manière, présenté le scandale de la viande de cheval comme un accident de parcours d’un système agro industriel exemplaire. Un épisode grave, certes, mais une péripétie ne préjugeant pas du dispositif lui-même.
Cette unanimité est-elle fondée ? En pleine crise, une industrie positive au solde du commerce extérieur français et générant  plus de 500 000 emplois aurait-elle droit à une certaine forme d’indulgence ? Ou, en d’autres mots, peut-on avancer que le « horsegate » européen est une crise systémique de son modèle et non un simple accident ?
Peut-être. Revue de quelques fragilités systémiques.
Le marché de la viande de bœuf de transformation est tendu et haussier. Par ailleurs la viande de cheval n’est pas sujette, pour des raisons structurelles, à cette tension. Pour le transformateur, ces deux viandes sont assez proches pour que la tentation d’une adultération de l’une par l’autre existe.
Le modèle agro industriel que nous connaissons hérite de celui de l’immédiat après-guerre : productiviste et ayant intégré la notion complexe de « qualité » que tardivement dans son histoire. Les vieux réflexes du « nourrir à tous prix » demeurent.
L’industrie agroalimentaire est devenue hyper spécialisée et travaille dans une cascade de sous traitances : chaque intervenant n’effectuant qu’une partie du produit et déléguant ainsi à d’autre sa qualité finale. La chaine de fabrication devenue très complexe, crée de zones « floues » où les contrôles sont moins aisés.
La guerre des prix, enfin, finit de fragiliser les chaînons les plus faibles d’un édifice générant plus de 157 milliards d’euros de chiffres d’affaire (sources ANIA)
Crise systémique donc, ou œuvre isolée de quelques « irresponsables » ?
Suite au scandale, la commission semble bien procéder à une lecture accidentelle de la crise et non systémique. Un nouveau train de mesures destinées mieux informer et rassurer les consommateurs est en préparation. Mais sur la base de quels éléments nouveaux ? Ces mesures concernent soit les filières viande, soit la transformation proprement dite. Pour le volet «transformation », la commission Européenne rendra fin été 2013, un rapport sur « La pertinence d’un étiquetage informatif sur les ingrédients des plats cuisinés » On ose espérer que la réponse sera positive… Pourtant rien n’est moins sûr. L’ANIA (Association Nationale des Industries Agroalimentaires) par exemple, n’y est pas favorable et préfère promouvoir un étiquetage volontaire, à l’initiative de operateurs eux même…Côté filières viande, Bruxelles vise un renforcement des systèmes de contrôle de la chaîne alimentaire, la mise en place d’une traçabilité pour les viandes de volaille, porcine et caprines comparable à celle actuellement en cours pour le bœuf et dont l’efficacité est démontrée. Mais ces dispositions, au fond, ne soulignent que les précédentes.
Ces mesures, prises en urgence, seront-elles agissantes contre le machiavélisme et l’inventivité sans limite des fraudeurs ? Changeront-elles, un tant soit peu le système ? La question se pose car toutes appartiennent au registre des mesures dites « préventives » ou « informatives » dont l’efficacité n’est garantie que si tous les acteurs sont d’accord pour les respecter. Comme le démontrent les faits que nous venons de connaître. Elles ne seront pas de grand secours contre la détermination des fraudeurs récemment mis à jour. Au cours d’une conférence de presse tenue sur le Salon de l’Agriculture, le 1 mars dernier Mr Goethem (Directeur général Santé et Consommateur  ) « DG SANCO » de la commission européenne a, par ailleurs, déclaré que des mesures contraignantes et punitives n’étaient pas à l’ordre du jour… Comment donc circonvenir les tricheurs à l’avenir : pas de réponse…. Le marché de la viande restera ce qu’il est : tendu et soumis aux cours mondiaux des protéines végétales structurellement haussier. La viande bovine restera couteuse et la tentation de l’adultérer reviendra entière, l’actualité passée. Si la commission Européenne paraît assez prudente à ce niveau, les Etats Membres ont latitude pour s’ériger en rempart entre le consommateur et le fraudeur, et mettant en place des sanctions si fortes que les adultérations apparaîtraient pour ce qu’elles sont : une trahison stricto sensus du consommateur. Mais, à date, rien en ce sens, ne semble encore émerger.
Dernière déclaration étonnante de sincérité du Directeur général  DG SANCO Européenne :
« Même avec  tous nos règlements, la fraude à la viande de cheval n’aurait jamais pu être évitée »
Cet aveu de faiblesse en dit long sur la vulnérabilité d’un système défendu par tous les opérateurs. A cette lumière, il semble que la confiance des consommateurs soit, à plus ou moins longue échéance, remise à rude épreuve.

LASAGNES AU CHEVAL : UNE RECETTE D'AVENIR

12 COMMENTAIRE(S)

1. par ypAMUQoe - le 14/06/2013

ypAMUQoe
ypAMUQoe http://www.gwzt4m05QCL1afLj43p361.com/
[url=http://www.gwzt4m05QCL1afLj43p361.com/]ypAMUQoe[/url]

2. par MuIveUAK - le 14/06/2013

[url=http://www.4y15z7pnRGSjA61WnMg161.com/]MuIveUAK[/url]
MuIveUAK
MuIveUAK http://www.4y15z7pnRGSjA61WnMg161.com/

3. par gNikbsSk - le 14/06/2013

gNikbsSk
gNikbsSk http://www.s61OW6wzu12Cx8vYV85av4.com/
[url=http://www.s61OW6wzu12Cx8vYV85av4.com/]gNikbsSk[/url]

4. par PzAkwSHL - le 14/06/2013

PzAkwSHL
[url=http://www.32RLw9E6T57NE8S31kuSci.com/]PzAkwSHL[/url]
PzAkwSHL http://www.32RLw9E6T57NE8S31kuSci.com/

5. par vWiWqpYJ - le 14/06/2013

vWiWqpYJ
vWiWqpYJ http://www.48861Nmv8yG9koOqiy3t9I.com/
[url=http://www.48861Nmv8yG9koOqiy3t9I.com/]vWiWqpYJ[/url]

6. par RDeqKggc - le 14/06/2013

[url=http://www.H2J7Dc53rqeW6qT296zq1f.com/]RDeqKggc[/url]
RDeqKggc
RDeqKggc http://www.H2J7Dc53rqeW6qT296zq1f.com/

7. par FLWDiqLW - le 14/06/2013

FLWDiqLW http://www.4s0dDhm5u2UZ7DxS3k45z6.com/
[url=http://www.4s0dDhm5u2UZ7DxS3k45z6.com/]FLWDiqLW[/url]
FLWDiqLW

8. par ULibwLQS - le 14/06/2013

[url=http://www.0982e0cc1hljoQ1J15ruPu.com/]ULibwLQS[/url]
ULibwLQS
ULibwLQS http://www.0982e0cc1hljoQ1J15ruPu.com/

9. par buy chanel - le 15/06/2013

My friend instructed me about these buy chanel and i assumed they had been expesive but when bought them I found out why. At least beloved them and made a good birthday present. I'm seeing about receiving one more buy chanel from this website once again.

10. par diablo 3 gold - le 15/06/2013

I actually bring my very own diablo 3 gold's since everyday deliver, out in winter, about ( space ) practically day to day of the week. I really enjoy that they are way together with their size is ideal, they even always keep dried out as i wandered with ground.The hindfoot is not going to set up directly in this diablo 3 gold ssvwrvgmf this flexes to make sure you much in to the heel bone.

11. par buy Dragon's prophet gold - le 16/06/2013

I've had our my own buy Dragon's prophet gold for a couple years and additionally will not visualize any better footbring! managed to get them decided to buy being gift for my personal celebration! they've been antique quick dull and i also absoutley really like all of them! very nice plus would bring all of them throughout summer time just could possibly :) alittle highly-priced bt defo invest in :N

12. par air max bebe - le 16/06/2013

Excellent post. I was checking constantly this blog and I'm impressed! Extremely useful info particularly the last part :) I care for such info much. I was seeking this particular info for a long time. Thank you and best of luck. air max bebe


LES COMMENTAIRES SONT FERMES